Louis LAVEDAN

Dessinateur, live painter

Louis LAVEDAN - FROGGY ART

Louis Lavedan est un dessinateur français diplômé de l’ EESI d’Angoulême (DNAP).

Tout d’abord, il se spécialise dans les techniques d’impressions (pointe sèche, lithographie, sérigraphie, monotypie) dans ses études à Angoulême et à Bruxelles (à L’ERG). Puis il fonde avec David Zazurca et Yann Farissier, l’atelier de gravure Tripalium à Bruxelles.

Pendant ce temps, il continue de participer régulièrement à des expositions collectives et également à des ouvertures d’atelier (Dromomanes et autres occulomoteurs ; Les 4 cavaliers ; Accross the Universe ; Ouverture d’Atelier de Louis Lavedan à la JHB Royale).

En 2013, il rentre en France. Il collabore avec le metteur en scène Jean-François Le Garrec sur le spectacle «A chacun ses héros». À cette occasion, il s’essaie pour la première fois au live painting et développe un réel intérêt pour cette nouvelle façon d’appréhender le dessin. Puis son travail avec Jean-François Le Garrec se poursuit sur trois autres spectacles («La dernière fiancée» d’après Anton Tcheckov, 2013 ; «L’affaire de la rue de Lourcine» de Labiche, 2014 ; «Le misanthrope» de Molière, 2015). Tout au long de la création de ces spectacles, il met en place plusieurs procédés de représentation. Rétroprojection, vidéoprojection, dessin en direct, marionnettes et théatre d’ombres, bobines de films peintes…

En 2014, il crée le duo «Le Rétroproj’ & La Bouche» avec la comédienne Lise Chevalier, avec laquelle il monte deux spectacles de lectures dessinées («Une femme dommage, devant le regard d’un fiston» de Baptiste Brunello et «Double assassinat dans la rue Morgue» d’Edgard Alan Poe), qu’ils jouent pendant le festival de La Vieille Horloge de La Roche sur Yon et au festival OFF de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Et, Louis est ensuite appelé, en 2015, à rejoindre la compagnie du Menteur Volontaire, dirigée par Laurent Brethome dans le spectacle jeune public «Riquet», qui fera l’objet d’une grande tournée, notamment au festival IN d’Avignon, où au théâtre AmStramGram de Genève.

Enfin, il rencontre Fabrice Melquiot, alors directeur du théâtre. Puis celui-ci l’invite à travailler sur le spectacle «Suzette», pour faire toujours du live painting.

En collaboration étroite avec le vidéaste Gabriel Bonnefoy, ils s’intéressent au rapport dessin/ vidéo et mettent en place des procédés de projections dessinées et peintes. Tous les deux participent à des concerts. Ils font des performances en direct ( Ruppert Pupkin, Elvett). Ils écrivent «Nature Humaine», un projet dans lequel ils racontent l’histoire de la création du monde. Parallèlement à ses années de Live Painting, Louis dessine régulièrement pour l’édition de livres et de magazines (Snatch Magasine, Vice , Noble People).

En plus, il a notamment illustré le texte de Nathanael West «Un bon million» chez l’Arbre Vengeur. Mais il a aussi produit des pochettes vinyles. Par conséquent il continue d’éditer des recueils de dessins chez des éditeurs indépendants (Le Mégot éditions ; Le Cagibi …).

Ainsi, aujourd’hui, Louis habite à Lyon et poursuit ses recherches autour des multiples formes du dessin.

Intervenant de l’atelier DESSIN.