Simon Flores

Réalisateur, Auteur et Comédien

Simon Flores

Titulaire d’un master en cinéma à l’université Lyon II

Il est intervenant en Cinéma

Né 101 ans, jour pour jour, après la machine des frères Lumière, mon intérêt pour le septième art semblait prédestiné. Impossible de dire quand cela a commencé, d’aussi loin que je me souvienne le goût des images en mouvement a toujours fait parti de moi.

C’est donc tout naturellement que je me suis orienté vers des études de cinéma à l’Université Lumière Lyon II. J’y ai appris aussi bien l’analyse de films, que l’histoire et les théories du cinéma. J’y ai rédigé deux mémoires, et un article pour le Dictionnaire d’iconologie filmique aux éditions PUL.

Désormais titulaire d’un Master, il est devenu essentiel à mes yeux de transmettre ces connaissances. C’est pourquoi je partage aujourd’hui ce savoir chez Froggy Art, mais aussi sur ma chaîne Youtube et au travers de différentes animations que je donne auprès d’enfants.

A l’heure où les images en mouvement prolifèrent, que nous y somment confrontés de plus en plus jeune et de plus en plus longtemps chaque jours, il est fréquent qu’on les déplore et les critique. Mais à trop insister sur l’importance du décryptage, de la méfiance et la lutte contre celles-ci, on en oublie que les images aussi nous aident à vivre, qu’au lieu de nous manipuler elles nous permettent de mieux voir, de mieux ressentir et de mieux penser le monde qui nous entoure. Parce qu’elle mettent en partage une manière de voir et un point de vue sur le monde.

  Mettre en avant la diversité des images, et faire confiance à l’aptitude critique de chacun.e devant celles-ci, sont devenus pour moi autant une vocation que le nerf d’une véritable pédagogie de l’image que je défends et transmets ici au travers de la réalisation d’un court-métrage en commun et de notions théoriques fondamentales pour commencer à développer une pensée personnelle sur ce que les images nous montrent et comment elles nous le montrent.



Serge Daney disait que « la cinéphilie ce n’est pas simplement un rapport particulier au cinéma, c’est plutôt un rapport au monde à travers le cinéma. » C’est pourquoi, à l’heure où il est aussi facile de voir des images que d’en produire, ce cours propose autour de la réalisation d’un projet d’accompagner chacun dans le développement ses propres ressources cinématographiques en termes de savoirs et de savoir-faire, afin de pouvoir toujours mieux rendre visible ce regard singulier que l’on porte le monde.